La fiche produit parfaite n’existe pas : 31 actions concrètes pour s’en approcher

fiches-produits-optimisation-fondamentaux
Table des matières afficher

Les fiches produits de votre site e-commerce ne sont pas des contenus comme les autres. Véritables supports de vente, elles doivent en effet se transformer en redoutables armes commerciales pour vous assurer un bon taux de conversion (comprenez : pour vous rapporter de l’argent). Il est donc essentiel de bien comprendre les enjeux d’une fiche produit réussie, mais aussi les principes de base qui vous permettront d’optimiser les vôtres.

Vous souhaitez rédiger des fiches produits parfaites, qui sauront susciter l’envie chez les internautes et les inciter à acheter vos articles ? Voici 31 actions que vous pouvez réaliser tout de suite pour rendre vos fiches produits irrésistibles.

31 actions à engager pour rendre vos fiches produits irrésistibles

Dans un article très complet publié sur Wizishop, nous avons pu lire que la fiche produit parfaite n’existait pas. C’est vrai : la fiche produit parfaite n’existe pas.

Il vous revient de trouver la formule magique, celle qui fonctionnera sur vos visiteurs et les transformera en clients. Et cette recette change d’une boutique à l’autre, d’un e-commerçant à l’autre. Cependant, lorsque vous l’aurez trouvée, vous remarquerez immédiatement une hausse de votre taux de conversion.

Vous êtes à la recherche de votre propre formule, ou vous souhaitez améliorer votre formule actuelle ? Voici les actions à engager.

Action n° 1 : structurer vos fiches produits

La première action que vous devez réaliser pour concevoir des fiches produits efficaces consiste à les structurer.

La première étape sera celle de la réflexion : vous devez vous interroger sur les informations que vous devez absolument offrir aux clients pour chaque produit. Il peut s’agir de :

  • La matière, d’éventuels composants allergènes ;
  • Les dimensions et les caractéristiques « physiques » du produit ;
  • Les spécificités techniques, les fonctionnalités disponibles ;
  • Le mode d’utilisation ;
  • Les accessoires nécessaires à l’utilisation du produit (comme des piles, par exemple) ;
  • Les consignes d’entretien ;
  • D’éventuelles garanties, etc.

La seconde étape de votre travail sur la structure des fiches produits sera celle de la formalisation. Pour garantir la cohérence de votre site e-commerce et susciter la confiance chez vos visiteurs, vos fiches produits doivent adopter un format unique.

Et pour vous assurer de respecter ce format standard, vous gagnerez à créer une fiche produit type, qu’il vous suffira de recopier et de compléter à chaque fois que vous ajoutez un article à votre catalogue e-commerce.

Action n° 2 : rédiger un descriptif court et fonctionnel de votre produit

N’importe quelle fiche produit devrait comprendre deux parties descriptives : la première, courte, sous la forme d’une liste à puces et la seconde, plus longue, sous la forme d’un paragraphe.

Certains blogueurs et e-commerçants préconisent la rédaction de fiches produits courtes, pour ne pas importuner les visiteurs avec une lecture trop longue au moment d’acheter.

C’est en partie vrai… mais pas entièrement. Il faut en effet permettre à l’internaute de scanner rapidement les propriétés d’un produit, mais il doit aussi pouvoir accéder à des informations exhaustives s’il a besoin d’être rassuré avant d’acheter.

La première description de votre produit, la plus courte, servira donc à remplir le premier objectif : permettre à vos clients de scanner rapidement les caractéristiques de l’article qui les intéresse.

Ce descriptif produit pourra ainsi présenter les informations listées dans la partie précédente, mais aussi des arguments clés de vente.

Soyez aussi concis et clair que possible dans cette partie de la description. Visez l’information pratique, et cherchez à répondre aux toutes premières questions que les internautes peuvent se poser lorsqu’ils recherchent le produit dont ils consultent la fiche.

Action n° 3 : rédiger un descriptif long et évocateur de votre produit

Si la première description d’une fiche produit doit livrer les informations les plus importantes en quelques secondes seulement, la seconde description, plus longue, sert à faire rêver les internautes.

Attention : il ne s’agit pas de leur mentir pour les pousser à l’achat. Non, il faut les transporter dans un contexte bien précis, celui où ils utiliseront enfin votre produit.

Vous vendez des vêtements en dropshipping, et vous rédigez le descriptif d’une robe de soirée ? Transportez les internautes dans une soirée de gala, un dîner au restaurant ou une soirée en boîte entre copines. Vous vendez du matériel de bricolage ? Évoquez des exemples de meubles bien précis, comme l’étagère que vos clients pourront réaliser avec ce modèle de perceuse ou de scie. Parlez même du moment où ils pourront l’offrir à leur femme, leur mari (qui a dit que nous étions sexistes chez DROPSHIPFRANCE ?) ou leurs enfants.

Ne leur vendez pas simplement un produit : vendez-leur l’expérience qu’ils vivront avec votre produit.

Action n° 4 : opter pour des titres clairs et concis

Les titres de vos fiches produits sont aussi importants que les titres de vos articles de blog ou même celui de votre boutique en ligne.

Ces titres sont bien souvent une porte d’entrée vers la fiche produit : il y a peu de chance que les internautes cliquent sur des noms de produits mal écrits, peu clairs ou en anglais (si votre cible est francophone).

Soignez tout particulièrement les titres de vos fiches produits. Le trafic qu’elles génèreront en dépend directement.

Privilégiez des mots simples et les plus généralistes possibles : vous aurez tout le temps d’entrer dans le détail plus tard.

Et si vous ne savez pas comment faire, misez tout simplement sur la formule suivante : type de produit + marque + spécificité, en 8/10 mots maximum.

Action n° 5 : optimiser vos titres de fiches produits

Les titres de vos fiches produits ne doivent pas seulement être clairs et concis aux yeux des visiteurs. Ils doivent également renseigner les moteurs de recherche sur le contenu de votre boutique en ligne, et vous permettre d’améliorer son référencement naturel.

Lorsque vous commencez à concevoir vos fiches produits, vous devez donc préparer ce travail de référencement en amont de la rédaction. Pour chaque famille de produits, consultez les mots-clés à cibler en priorité, mais aussi les mots-clés secondaires sur lesquels vous pourrez vous positionner facilement : on parle alors de longue traîne.

N’hésitez pas à consulter les boutiques en ligne les plus populaires de votre secteur d’activité, même s’il s’agit d’Amazon (et il s’agira, bien souvent, d’Amazon) pour trouver des idées de mots et d’expressions clés.

Les requêtes associées et suggérées de Google, qui apparaissent sous forme de liens bleus à la fin des pages de résultats ou dans la barre de recherche lorsque vous saisissez un mot, pourront également vous aider.

Enfin, des outils de référencement naturel gratuits et accessibles en ligne pourront aussi vous fournir des indications sur la stratégie de mots-clés à adopter.

Action n° 6 : rendre les informations liées à la livraison les plus claires possibles

Les modalités de livraison font partie des informations les plus importantes pour les clients de votre boutique en ligne.

Quel que soit leur profil, il y a fort à parier qu’ils consultent les informations liées à l’expédition des produits avant d’entamer le moindre processus d’achat.

Et si vous gagnerez à évoquer la livraison dès la page d’accueil de votre site e-commerce, vous devrez également présenter ses modalités sur vos fiches produits.

Pour y parvenir, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Ajouter un paragraphe relatif à la livraison, ses délais et son coût à chaque descriptif produit ;
  • Insérer un lien vers une page dédiée aux livraisons sur chaque fiche produit ;
  • Ajouter un bandeau spécifique qui informera les internautes des modalités de livraison (en cas de livraison offerte).

Quelle que soit la solution retenue, les informations relatives aux frais et aux délais de livraison doivent être claires et compréhensibles par tous.

Action n° 7 : rendre les informations liées à la livraison accessibles

Les modalités de livraison ne doivent pas seulement être claires et transparentes. Les internautes doivent également pouvoir les consulter le plus simplement possible, et pouvoir y accéder en quelques secondes depuis n’importe quelle page de votre site web.

Ne cachez surtout pas les informations relatives à la livraison. Que vous leur ayez dédié une page ou que vous les fassiez apparaître directement sur vos fiches produits, pensez à les rendre visibles. Les internautes ne manqueront pas de les chercher, surtout s’ils ont l’intention d’acheter. Et s’ils ne les trouvent pas, il est probable qu’ils quittent votre boutique digitale sans effectuer le moindre achat.

Action n° 8 : communiquer sur la politique de retour et de remboursement

Les informations relatives aux retours et aux remboursements sont aussi importantes que les modalités de livraison. Il s’agit d’un élément de réassurance fondamental. En cas de problème (comme un produit défectueux ou non conforme), les internautes veulent s’assurer qu’ils peuvent renvoyer un produit, le faire remplacer et/ou se faire rembourser.

Les remboursements ne sont pas toujours possibles dans certains secteurs d’activité. Les retours ne peuvent pas toujours être gratuits. Peu importe si vous ne pouvez pas rembourser certains articles, ou régler les frais de retour. Il vous faut simplement être transparent sur ces points. Expliquez pourquoi vous ne pouvez pas offrir les retours. Et, le cas échéant, pourquoi les remboursements de produit sont proscrits dans votre secteur d’activité.

Mais surtout, rédigez une politique de retour claire et transparente, que vos visiteurs pourront consulter aussi facilement que les modalités de livraison.

Action n° 9 : vérifier l’orthographe

Cette action peut paraître dérisoire au premier abord. Elle paraît un peu évidente, non ?

Et bien, pas tellement. S’il vous semble naturel de relire vos fiches produits avant de les publier, c’est déjà une bonne chose.

Mais cela ne suffit pas.

Et si vous ne prenez même pas la peine de vous relire une fois, vous pourriez bien passer à côté de centaines de ventes pour un accent mal placé ou un « s » à la place d’un « c ».

Alors, non, une faute d’orthographe ne sonne pas la fin du monde. Les fautes d’orthographe, cela peut arriver à tout le monde. Mais les visiteurs de votre boutique en ligne penseront différemment. Une faute d’orthographe peut être, et sera bien souvent perçue comme un manque de sérieux et de rigueur. Et si vous manquez de rigueur lorsque vous rédigez vos fiches produits, comment vous faire confiance lorsqu’il s’agira d’expédier un produit ?

Dans le commerce en ligne, tout ce qui peut contribuer à rassurer les internautes sur votre sérieux doit être mis en oeuvre. Et cela commence par un travail de relecture soigné lorsque vous avez fini de rédiger vos fiches produits.

Action n° 10 : vérifier la validité des liens présents sur la fiche produit

Mettons-nous trente secondes à la place d’un internaute qui navigue parmi les fiches produits de votre boutique en ligne. Tout à coup, le modèle de canne à pêche qu’il recherchait apparaît. Ravi, il consulte son prix, ses visuels et ses fonctionnalités. Tout lui plaît, et c’est un modèle qu’il veut depuis longtemps. Et s’il se faisait un petit plaisir en se l’offrant tout de suite ? Pris d’un dernier doute, il décide de consulter votre politique de retour en cliquant sur le lien dédié. Mais c’est peine perdue : la page n’existe plus, et le lien renvoie vers une page 404. À votre avis, quelle sera sa réaction ?

Trois réponses possibles :

  • Réponse A : « Pas de politique de retour ? Qu’à cela ne tienne, je commande et je conserverai mon produit défectueux ou non conforme s’il ne me convient pas » ;
  • Réponse B : « Pas de politique de retour ? Ce n’est pas grave. Le gérant de cette boutique en ligne a déjà tellement de travail, il n’a sûrement pas eu le temps de travailler sa politique de retour. Mais j’ai VRAIMENT envie de cette canne à pêche » ;
  • Réponse C : « Pas de politique de retour ? Et si c’était une arnaque ? Et si le produit ne me convient pas ? Quel genre de boutique en ligne ne propose pas de politique de retour ? Et pourquoi le lien ne marche-t-il pas ? La boutique est-elle toujours en activité, au moins ? Et si j’allais voir chez la concurrence pour être sûr de ne pas dépenser 239,99 euros dans le vent ? ».

Cet exemple illustre autant l’importance d’une politique de retour accessible que celle d’un lien valide. Une page 404 (vous savez, « la page que vous recherchez est introuvable ») peut donner l’impression que votre site n’est plus en activité. Et sur une fiche produit, un lien cassé pourra donner l’impression que le produit n’est plus disponible.

Pensez à vérifier que tous vos liens sont valides : des outils gratuits comme Broken Link Checker peuvent vous y aider.

Action n° 11 : alléger les visuels de votre fiche produit

Les images que vous utilisez pour illustrer vos fiches produits jouent un rôle stratégique. Leur impact sur les visiteurs de votre site est significativement plus important que celui des textes.

Il vous faut donc privilégier de grandes images, sous différents angles de vue. Il vous faut également proposer des effets de zoom sur certaines parties de vos produits, et fournir un contexte d’utilisation à chaque fois que c’est possible. Si vous créez la fiche produit d’une veste, par exemple, privilégiez les visuels qui montrent une femme ou un homme en train de porter la veste, plutôt que le modèle isolé sur fond blanc.

Vous aurez besoin d’images de qualité pour vendre, mais attention : les meilleures images sont souvent les plus lourdes. Or, des images trop lourdes peuvent sérieusement ralentir le chargement de vos fiches produits, et faire fuir les internautes pressés.

Vous devez donc réduire le poids de vos images au minimum, pour chaque visuel. Le temps de chargement de vos fiches produits et leur référencement en dépendent.

Vous êtes à la recherche d’une solution simple pour optimiser les visuels de vos fiches produits ? Passez par Compress JPEG pour alléger chacune de vos images.

Action n° 12 : baliser les images de vos produits

L’optimisation des images de vos fiches produits ne repose pas seulement sur leur poids et leur temps de chargement.

Vous devez aussi vous assurer de renseigner la balise alt de chaque image. Celle-ci doit résumer, en quelques mots-clés, le contenu de l’image. Elle favorisera le référencement naturel de vos fiches produits, tout en proposant un contenu alternatif lorsque vos images ne parviennent pas à charger.

Action n° 13 : varier les angles de vue sur les produits

Les images de vos fiches produits doivent remplir le même objectif que la description longue : permettre aux internautes de se projeter avec le produit qui les intéresse.

C’est pourquoi vous devez proposer différents angles de vue aux visiteurs de votre boutique en ligne. Ces derniers doivent disposer d’une véritable vue d’ensemble sur les produits que vous souhaitez leur vendre.

Action n° 14 : simplifier l’affichage des prix et des promotions en cours

Imaginez que vous rentriez dans un magasin et que vous trouviez l’article qu’il vous faut. Heureux de votre trouvaille, vous vous mettez à la recherche de l’étiquette pour consulter le prix… et vous voilà nez à nez avec trois ou quatre prix différents, dont certains barrés, dont d’autres en dollars, et dont l’un vous semble être le bon.

Lorsque cette situation se présente dans une boutique physique, le recours à l’équipe de vente est votre meilleure solution. Il vous suffit de vous tourner vers un vendeur pour obtenir le bon prix. Mais que se passe-t-il lorsque vous n’êtes pas clair sur les prix de vos articles en e-commerce ?

Les internautes ne prendront jamais le temps de vous contacter pour se renseigner sur les prix s’ils peuvent trouver les mêmes articles et des tarifs clairs chez la concurrence.

Vous devez donc rendre les prix de vos produits les plus clairs et visibles possibles. Idem pour les promotions : n’indiquez pas différents prix sur vos fiches produits, même si l’un d’entre eux est barré. Rendez vos opérations commerciales et vos codes promo les plus transparents possibles. Une bonne solution consiste à indiquer le prix de vente normal, et à afficher un bandeau dédié à l’opération commerciale en cours sur chaque fiche produit. Keep it simple !

Action n° 15 : rendre la navigation la plus simple possible

Les visiteurs de votre boutique en ligne doivent pouvoir se déplacer librement sur l’ensemble du site, d’où qu’ils se trouvent. Et vos fiches produits n’échappent pas à la règle : les internautes ne doivent pas se sentir « emprisonnés » sur une page s’ils souhaitent poursuivre leur navigation.

Pensez donc à leur proposer un fil d’Ariane, des widgets qui afficheront vos derniers articles de blog ou des informations pratiques sur chaque page.

Dotez vos fiches produits de liens valides, qui permettront aux internautes de poursuivre leur navigation s’ils ne souhaitant pas acheter tout de suite.

Enfin, pensez à clarifier le menu de navigation de votre site web : s’il ne fait pas spécifiquement partie de vos fiches produits, il apparaît sur l’ensemble de votre boutique en ligne.

Action n° 16 : présenter les preuves d’un achat sécurisé

Tout comme les modalités de livraison, de retour et de remboursement, la sécurisation des paiements joue un rôle majeur dans le commerce en ligne.

Les internautes veulent s’assurer que leurs informations bancaires ne seront pas exploitées à leur insu, ni volées ou vendues. Vous devez donc les rassurer sur ce point, en soulignant la sécurité des paiements sur votre site.

Pour ce faire, commencez par afficher les icônes des principaux moyens de paiement : vous seriez surpris de l’impact d’un simple logo Mastercard ou PayPal au pied de vos fiches produits. Pensez également à écrire, en toutes lettres, que les paiements sont sécurisés sur votre site. Enfin, soulignez la mise en place d’un protocole SSL ou installez-en un si ce n’est pas encore fait.

Action n° 17 : ajouter des boutons de partage sur les réseaux sociaux

Vos clients semblent ravis de leurs achats sur votre boutique en ligne ? Vous devez capitaliser cette satisfaction client en lui permettant de s’exprimer en ligne. Et quel meilleur moyen que les réseaux sociaux pour donner de la visibilité à votre marque et améliorer son e-réputation ?

Permettez aux visiteurs de votre boutique en ligne de partager ses contenus, y compris ses fiches produits. Munissez-les de boutons de partage social, vous pourriez bien réaliser des ventes supplémentaires de cette façon.

Action n° 18 : proposer des avis clients authentiques

Tout comme les partages sur les réseaux sociaux, les avis clients font partie des preuves sociales qui consacrent votre boutique en ligne.

Nous avons déjà parlé de l’importance du capital confiance que vous parvenez à construire chez votre cible. Or, les internautes se montreront particulièrement sensibles aux avis de leurs pairs, à condition que ces avis soient authentiques et, cela va de soi, positifs.

Toutefois, vous devrez commencer par collecter ces avis avant de pouvoir les afficher. N’oubliez pas d’interroger vos clients après leurs achats sur votre boutique pour mesurer leur satisfaction et recueillir leurs commentaires. Demandez-leur également l’autorisation de publier leurs avis, de façon anonyme ou non. Enfin, pensez à faire apparaître ces avis sur les fiches produits concernées, mais aussi sur votre page d’accueil, par exemple.

Les avis clients fonctionnent toujours et partout, ne vous en privez pas.

Action n° 19 : soigner vos appels à l’action

Les appels à l’action sont le nerf de la guerre en e-commerce. Ils doivent pousser l’internaute à l’action, qu’il s’agisse d’ajouter un produit au panier, de consulter un manuel d’utilisation ou de s’inscrire à une newsletter.

Dans le cadre d’une fiche produit, l’appel à l’action consistera surtout à favoriser les passages à l’achat. Il devra donc apparaître à la fin de votre description longue, à proximité du bouton Ajouter au panier.

Pensez à varier vos appels à l’action, et à les personnaliser en fonction des produits.

Action n° 20 : donner de la visibilité au bouton d’achat

Quoi de plus frustrant, sur un site e-commerce, que devoir chercher le bouton d’achat ?

Si les visiteurs de votre boutique en ligne souhaitent ajouter un produit à leur panier, ils doivent pouvoir le faire en moins de 3 secondes. Sinon, il y a peu de chances qu’ils prennent le temps de localiser un bouton qu’ils trouveront plus facilement chez la concurrence.

Action n° 21 : optimiser l’URL de vos fiches produits

Les adresses web (URL) de vos fiches produits font partie des éléments dont les moteurs de recherche tiennent compte pour vous référencer. Elles doivent donc contenir des mots-clés pertinents, et être optimisées de façon systématique.

Bannissez donc les séries de chiffres qui ne fournissent aucune information sur le produit. Ces chiffres, qui correspondent souvent à la référence de l’article, peuvent constituer un frein au référencement naturel de votre site.

Action n° 22 : vérifier la qualité de l’affichage mobile

La qualité de l’affichage mobile de vos fiches produits est importante pour deux raisons. La rentabilité de votre site e-commerce et son référencement naturel en dépendent directement. Pourquoi ?

Tout d’abord, parce que les internautes sont de plus en plus nombreux à effectuer leurs achats depuis leur téléphone.

Ensuite, parce que Google tient désormais compte de la version mobile de votre site pour le classer parmi ses résultats : il s’agit de l’index mobile-first. Une piètre version mobile de votre boutique en ligne peut donc vous coûter cher sur les pages de résultats de Google. Ne négligez surtout pas ce volet du référencement naturel.

Action n° 23 : réduire le temps de chargement au minimum

Nous avons déjà évoqué la question du temps de chargement des visuels, mais elle s’étend à l’ensemble de vos fiches produits. Ces dernières doivent s’afficher le plus rapidement possible, quel que soit leur contenu.

Si vous avez décidé d’intégrer le format vidéo à vos fiches produits, optimisez et allégez vos fichiers pour qu’ils ne ralentissent pas le chargement de la page. Idem pour vos images.

La patience des internautes est une denrée rare : ne la gaspillez surtout pas.

Action n° 24 : donner une nouvelle dimension à vos visuels de fiche produit

La plupart des boutiques en ligne présentent des visuels statiques, de simples images qui permettent aux internautes de visualiser un produit. Et c’est déjà très bien : si vos images sont suffisamment grandes et de qualité, elles rempliront leur principal objectif.

Mais les progrès technologiques les plus récents vous permettent désormais d’aller plus loin. La réalité augmentée, ou virtuelle, ça vous dit quelque chose ?

Non, la réalité virtuelle ne sert pas seulement à s’immerger dans un univers apocalyptique pour tuer des zombies plus vrais que nature, un casque un peu ridicule sur le nez. Elle peut aussi soutenir les ventes de votre site e-commerce. Et si vous proposiez des images augmentées à vos clients ? La réalité virtuelle n’est pas qu’un gadget, elle vous permettra d’offrir des angles de vue inédits sur vos produits.

La réalité augmentée ou la représentation 3D de vos articles peut transformer une fiche produit banale en fiche produit ludique, attrayante et propice à l’achat.

Action n° 25 : développer le capital confiance de votre boutique en ligne

Nous l’évoquions déjà dans les premiers articles de ce cycle sur la fiche produit, la notion de confiance joue un rôle fondamental dans le commerce en ligne.

C’est la confiance qui permet aux internautes de franchir le pas de l’ajout au panier, mais aussi (et surtout) du paiement en ligne.

Or, plusieurs techniques toutes simples peuvent vous aider à développer le capital confiance de votre site e-commerce. En plus de souligner l’aspect sécurisé des paiements, vous gagnerez à faire apparaître des symboles forts sur vos fiches produits.

Plusieurs labels et badges peuvent consacrer la qualité d’une boutique en ligne, mais aussi sa sécurité pour les internautes. Renseignez-vous sur les différents labels de qualité qui peuvent agrémenter vos fiches produits, en fonction de votre secteur d’activité. Ils contribueront directement à rassurer les internautes, et favoriseront ainsi leur conversion en clients.

Action n° 26 : faire rêver les internautes avec une fonctionnalité de type wishlist

Les consommateurs aiment rêver. Cette part de rêve, de fantasme peut même jouer un rôle crucial dans le processus d’achat : il est rare d’acheter un produit sans s’être imaginé en train de l’utiliser, de le porter ou de le consommer auparavant.

Par ailleurs, tous les achats ne sont pas nécessairement compulsifs, surtout en ligne. De nombreux internautes réfléchissent plusieurs heures, voire plusieurs jours avant d’acheter un produit qui les intéresse. Ils comparent les offres, consultent les avis d’autres clients.

Et si vous aidiez les visiteurs de votre boutique en ligne à rêver en attendant d’acheter ? En leur permettant de sauvegarder les articles qui les intéressent dans une section spécifique, façon wishlist, vous favoriserez l’étape de réflexion qui peut précéder l’achat.

Action n° 27 : proposer le bon contenu pratique, au bon moment

Les contenus de votre boutique en ligne sont d’excellents outils de référencement, mais pas seulement. Ils peuvent et doivent également se mettre au service de vos ventes : chaque contenu doit être pensé en fonction d’un objectif commercial.

Vous vendez un produit technique, aux fonctionnalités complexes ? Les articles de votre boutique en ligne nécessitent un mode d’entretien particulier ? Informez vos visiteurs. Proposez-leur toutes les informations dont ils pourraient avoir besoin s’ils achetaient vos produits.

Publiez un manuel d’utilisation, des consignes d’entretien, un mode d’emploi et rendez ces contenus les plus visibles possibles sur vos fiches produits.

En plus d’améliorer le référencement naturel de vos descriptions de produits, ces contenus contribueront directement à rassurer des internautes incertains.

Action n° 28 : hypnotiser les internautes avec les mots de votre fiche produit

Vous avez relu vos fiches produits, et elles vous semblent parfaites. Elles contiennent toutes les informations essentielles à l’achat, et elles sont dépourvues de faute d’orthographe.

Bien.

Vous avez accompli la moitié du travail.

Une fiche produit qui rassure et informe l’internaute est une bonne fiche produit. Mais savez-vous ce qu’il vous manque pour la rendre irrésistible ? C’est très simple.

Il vous faut comprendre le pouvoir des mots. Les mots sont d’incroyables déclencheurs : ils peuvent provoquer des larmes, des rires ou de la colère. Ils peuvent aussi vous faire acheter, ou vous aider à vendre.

Vous devez donc utiliser des mots qui déclencheront des émotions chez vos clients potentiels. Mais pas n’importe quelles émotions : il vous faut créer, chez les internautes, l’impression d’un manque, d’un besoin à combler. Il vous faut aussi créer ce sentiment d’avoir trouvé la bonne solution (votre produit).

Or, cet art de manier les mots porte un nom : le copywriting. Associé au storytelling, qui renvoie quant à lui à l’art de raconter des histoires qui vendent, le copywriting peut faire des miracles pour vos fiches produits. Toutefois, cette technique ne s’improvise pas : avant que nous ne l’abordions sur DROPSHIPFRANCE, pensez à consulter des articles, des livres ou des vidéos sur le sujet avant de vous lancer.

Action n° 29 : exploiter le potentiel de la vidéo

La vidéo, comme la réalité augmentée, peut vous aider à optimiser l’expérience des internautes sur votre site e-commerce. Elle peut même les convaincre d’acheter en présentant un produit dans son contexte d’utilisation.

Si vous tenez une boutique en ligne de vêtements, vos visiteurs apprécieront certainement la possibilité de voir un mannequin marcher, tourner sur lui-même ou tout simplement bouger avec les modèles que vous vendez. Vous proposez des articles de décoration pour la maison sur votre site e-commerce ? Mettez-les en scène dans un salon, une chambre ou une salle de bain et produisez une vidéo où l’on verra quelqu’un évoluer dans ces espaces, et interagir avec le produit concerné.

Attention : le succès du format vidéo sur votre boutique en ligne dépend de la qualité des contenus que vous publiez. Si vous tenez absolument à produire (ou à faire produire) des vidéos pour votre site web, elles doivent donc être de qualité professionnelle pour qu’elles convertissent des internautes en clients.

Action n° 30 : converser avec les clients de votre site e-commerce

Le web est une conversation géante, un forum mondialisé sur lequel des millions d’internautes se retrouvent chaque jour. Pourquoi votre boutique en ligne ferait-elle exception à la règle ?

Sur internet, les conversations sont importantes. Elles le sont d’autant plus si vous souhaitez vendre efficacement vos produits et générer un chiffre d’affaires satisfaisant avec votre site e-commerce.

Une bonne fiche produit livre toutes les informations dont l’internaute a besoin pour prendre une décision : celle d’acheter. Mais une fiche produite parfaite, elle, lui permet d’entamer une conversation avant la prise de décision. Comme dans une boutique physique, où ils pourraient poser leurs questions à un vendeur avant de passer en caisse, vos clients devraient toujours pouvoir vous contacter en quelques secondes, et recevoir une réponse rapide, si ce n’est immédiate.

Or, plusieurs solutions s’offrent à vous pour créer un espace conversationnel pour votre boutique en ligne, et elles ne sont pas forcément coûteuses. S’il est possible d’installer un chatbot, qui répondra de façon automatique aux internautes, vous pouvez également miser sur un service gratuit comme la messagerie Messenger de Facebook pour faciliter la prise de contact avec votre service client.

Attention : cette technique demande une grande disponibilité. Les réponses doivent être instantanées, dès lors que le service client est disponible. Assurez-vous de pouvoir tenir vos engagements avant de mettre ce type de service en place.

Action n° 31 : déclencher des ventes additionnelles avec une fiche produit

Les ventes additionnelles représentent d’excellentes opportunités pour les e-commerçants. Il s’agit de proposer une série de produits supplémentaires aux internautes qui consultent déjà une fiche produit ou qui effectuent un achat.

Ces produits peuvent être directement liés au produit principal (des piles, un chargeur, une bombe imperméabilisante pour les chaussures) ou non. Quoi qu’il en soit, les ventes additionnelles vous aideront à augmenter le montant du panier moyen sur votre site e-commerce.

Si vous administrez votre boutique en ligne avec WordPress et WooCommerce, des plugins spécifiques vous permettront d’installer un module de ventes additionnelles très simplement. Ne vous privez pas d’une telle opportunité commerciale !

Fiches produits : quels enjeux pour votre site e-commerce ?

Les enjeux d’une fiche produit réussie sont peu nombreux mais vitaux pour votre boutique en ligne.

Pour résumer, il s’agit simplement de :

  • Susciter l’intérêt chez les internautes ;
  • Répondre à leurs questions ;
  • Déclencher le passage à l’achat.

À ces enjeux commerciaux s’ajoutent ceux du référencement naturel. Pour que vos fiches produits convertissent, elles doivent d’abord être vues par les internautes. Or, des fiches produits mal référencées sur les moteurs de recherche ont peu de chance d’être consultées. Il s’agit donc de :

  • Rendre vos fiches produits visibles sur les moteurs de recherche ;
  • Vous démarquer de la concurrence pour capter le plus de trafic possible.

Les enjeux d’une bonne fiche produit SEO sont donc nombreux, mais tous complémentaires. Vous devrez toujours tenir compte de ces enjeux lorsque vous rédigerez les descriptifs des produits de votre boutique en ligne. Mais qu’en est-il des objectifs à atteindre ?

Fiches produits : quels objectifs pour votre boutique en ligne ?

Si les enjeux d’une fiche descriptive produit vous donnent des lignes directrices essentielles à la réussite de votre activité en ligne, ils ne suffisent pas pour rédiger le descriptif parfait. Pour parvenir à ce résultat, vous devez également définir les objectifs de ces contenus bien à part. Et c’est très simple : les objectifs d’une fiche produit sont toujours les mêmes. Il s’agit de :

  • Répondre aux questions des internautes ;
  • Déclencher l’achat ;
  • Favoriser le référencement naturel de vos produits et de votre boutique en ligne.

Trois objectifs, donc, que vous devrez toujours garder à l’esprit lorsque vous concevez et rédigez vos fiches produits. Nous voilà désormais fixés sur les aspects les plus théoriques du descriptif de produit ; mais comment les appliquer de façon concrète ?

Fiches produits : quelle structure adopter ?

Le contenu de la fiche produit idéale dépend bien évidemment des articles que vous vendez, de votre clientèle et de votre secteur d’activité.

La structure d’une fiche produit parfaite, en revanche, ne varie jamais. Elle est par ailleurs reprise par la plupart des CMS (content management systems) dédiés au commerce en ligne, qui facilitent grandement votre travail de rédaction.

Ainsi, n’importe quelle fiche produit devrait toujours contenir les éléments suivants :

  • Un titre, clair et optimisé pour le référencement naturel, qui décrit brièvement le produit en question ;
  • Un sous-titre qui devra quant à lui présenter la caractéristique principale, différenciante si possible, du produit ;
  • Un descriptif court, qui gagnera à être présenté sous forme de liste à puces, et qui déclinera les différentes caractéristiques du produit ;
  • Un descriptif long, plus évocateur et moins technique, qui devra permettre à l’internaute de se projeter dans l’utilisation du produit ;
  • Des visuels de qualité, qui devront aider l’internaute à visualiser le produit de la façon la plus exacte qui soit ;
  • Des informations pratiques relatives au fonctionnement de la boutique en ligne : délais et frais de livraison, politique de retour et de remboursement ;
  • Un appel à l’action, qui se matérialisera sous la forme d’un bouton d’achat (le fameux Ajouter au panier).

Chacune de vos fiches produits devrait contenir l’ensemble de ces éléments. Il suffit parfois d’un oubli minime (oups, les informations pratiques n’apparaissent pas) pour dissuader TOUS vos visiteurs d’acheter sur votre site. Ne commettez pas cette erreur fatale pour votre boutique en ligne (et vos ventes). Vous voulez absolument l’éviter ? N’hésitez pas à créer une fiche produit type, qui vous servira de modèle à chaque fois que vous ajoutez un produit sur votre boutique en ligne.

Fiches produits : le client est (toujours) roi

Ce conseil peut s’appliquer à l’ensemble des contenus que vous publiez sur votre site e-commerce, mais il s’avère particulièrement important pour vos fiches produits : ne pensez jamais au consommateur. Jamais. Cela ne sert à rien.

Pour répondre à ses besoins et, surtout, lui vendre vos produits, vous devez vous mettre à sa place, vous imaginer derrière votre ordinateur en train de réaliser des achats sur votre site.

Penser au consommateur comme un consommateur ne fera que vous distancier de votre cible.

Ne pensez pas au consommateur, soyez le consommateur lorsque vous relisez vos fiches produits.

fiche-produit-commerce
Relisez vos fiches produits avec des yeux d’enfant… pardon, de client.

En ligne comme dans une boutique physique, le client est roi. Et bien qu’il le sache déjà, vous devez tout mettre en oeuvre pour lui prouver que vous l’avez bien compris. Montrez aux internautes que vos produits sont faits pour eux, mais aussi que votre boutique et son service client sont constamment à leur service.

Vos fiches produits sont les équivalents d’un vendeur ou d’une vendeuse au sein d’une boutique physique.

Elles doivent rassurer, conseiller, convaincre et séduire jusqu’au passage en caisse. Elles doivent aussi faire l’objet d’un important travail d’optimisation pour le référencement naturel si vous souhaitez vendre plus, et plus vite. N’hésitez pas à consulter la liste des pires erreurs qui empêchent vos fiches produits de vendre avant de rédiger les vôtres !

La fiche produit parfaite n’existe pas : 31 actions concrètes pour s’en approcher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Tweetez
Partagez
Partagez