Comment faire connaître son site de vente en ligne ?

faire-connaitre-son-site-e-commerce

Vous êtes à bout. Derrière votre écran, votre visage crispé et vos sourcils froncés en disent long.

Vous étiez beaucoup plus souriant, il y a deux mois, quand vous vous inscriviez sur Shopify pour créer votre boutique en ligne. Plein de bonnes intentions et, disons-le franchement, d’espoir.

L’espoir de voir affluer des centaines ou des milliers de visiteurs dès le premier mois, de gagner vos premiers 10k en moins de deux et de changer de vie. À vous la villa de rêve à Bali et les journées de travail de deux ou trois heures, les pieds dans l’eau.

Vous avez choisi des produits de grande qualité, et vous avez pris le soin de bien choisir vos fournisseurs pour garantir des livraisons rapides et des prix intéressants à vos clients.

Vous avez peaufiné le design de votre boutique en ligne, vous avez travaillé sur un branding d’exception et vous savez que vous avez une pépite entre les doigts.

Vous savez qu’avec un peu de trafic, vos ventes décolleraient en un clin d’œil.

Vous êtes sûr que le problème, ce n’est pas votre catalogue de produits, ni votre site à proprement parler.

Non, votre problème, votre bête noire, celle qui vous fait insulter l’humanité entière derrière votre tableau de bord Shopify, c’est le trafic.

Vous avez besoin de trafic pour générer des ventes. Et pour générer ce trafic, vous devez faire du marketing.

Sauf que, le marketing, ce n’est pas vraiment votre métier. Et puis vous êtes un peu perdu parmi toutes les tendances qui explosent et se démodent avant même que vous n’ayez le temps de les tester.

En marketing, les techniques, c’est bien. D’ailleurs, nous avons compilé plus de 100 idées marketing pour vous aider à promouvoir votre site e-commerce.

Mais les stratégies, c’est mieux. Ou plutôt, les techniques ne peuvent fonctionner que dans le cadre d’une stratégie bien définie. Sans stratégie, vos techniques et vos hacks marketing sonneront comme des fausses notes au milieu d’une symphonie décousue.

Voici donc les quatre balises dont vous aurez besoin pour faire connaître votre site de vente en ligne sans vous ruiner, et sans perdre de temps.

Balise n° 1 : rendez votre site remarquable

Pour être remarqué par les internautes, votre site e-commerce doit d’abord être remarquable.

Ne déployez pas des trésors de créativité pour promouvoir un site encore en construction, ou un site banal. Votre boutique en ligne doit sortir du lot dès le départ. Parce qu’un gros trafic, c’est aussi un effet boule de neige.

Les premières centaines d’internautes sont difficiles à attirer, surtout si vous n’utilisez pas la publicité payante (sur Google ou sur Facebook). Ils sont même beaucoup plus difficiles à attirer que les milliers qui ne manqueront pas de les suivre, si vous tenez bon.

Proposez un site remarquable, original et de qualité professionnelle aux tous premiers internautes qui le visiteront. Si vous parvenez à les surprendre (agréablement, cela va sans dire), ils vous aideront à attirer vos prochains visiteurs sans même que vous ne vous en rendiez compte.

Balise n° 2 : établissez un plan d’action daté et assorti d’indicateurs de suivi

Peu importe les leviers marketing que vous utiliserez pour faire connaître votre site e-commerce, vous devrez les planifier (ou au moins les noter quelque part, même après coup).

Pensez à lister toutes les actions que vous engagez. Et si vous pouvez le faire pour les deux semaines ou les trois mois à venir, c’est encore mieux.

Dans un premier temps, ne prenez pas trop de risques. Inutile d’investir lourdement dans des annonces payantes dont vous ne maîtrisez pas forcément les codes.

Engagez des actions simples : une publication sur les réseaux sociaux de votre boutique en ligne, un article invité ou sponsorisé dans un blog de qualité, un article de blog publié sur votre propre site suffisent.

Pourquoi ?

Parce que ces premières actions ne feront pas exploser votre trafic immédiatement. C’est décevant, mais c’est ainsi. En revanche, elles vous indiqueront comment vous y prendre pour attirer des centaines, voire des milliers d’internautes avec les prochaines.

Et c’est là que ça devient intéressant.

C’est un peu comme la technique du caillou et du puits. Pour sonder la profondeur d’un puits, il suffit d’y jeter un caillou et d’attendre qu’il touche le fond pour recevoir un écho révélateur.

Vos premières actions marketing sont vos cailloux. Jetez-les dans tous les puits que vous prévoyez d’utiliser : les réseaux sociaux, comme Facebook ou Instagram, mais aussi les forums (ceux de votre thématique sont peut-être extrêmement actifs et pleins d’opportunités pour votre activité commerciale), les blogs tiers et votre propre blog sur votre site e-commerce.

Lorsque vous postez un article ou une publication sur Facebook, notez-le. Dans un tableau, ce sera plus pratique : ainsi, vous pourrez suivre les résultats (même modestes) de chaque action.

Listez les réactions (likes, partages) générées par chaque action, le nombre de vues et le trafic obtenu.

En procédant ainsi dès le début, et en continuant à le faire à long terme, vous identifierez vite les endroits (digitaux, bien sûr) où votre cible est la plus active et réactive. Vous saurez aussi quelles actions sont les plus efficaces, et vous pourrez ainsi investir votre temps (et votre argent) plus intelligemment.

Balise n° 3 : tester, tester et tester !

Dans la lignée de la balise précédente, votre stratégie marketing devra comporter de nombreuses phases de test pour générer du trafic et devenir rentable.

Pour faire connaître votre site de vente en ligne, vous devrez en effet séduire de nouveaux visiteurs chaque jour. C’est particulièrement vrai si vous venez juste de lancer votre boutique en ligne. Après vos premières ventes, vous pourrez aussi engager un travail de fidélisation qui devrait vous garantir une part de trafic relativement stable.

Mais, d’une façon générale, vous devrez sans cesse tester les options qui se présentent à vous si vous voulez faire les bons choix. Pas pour le fun, non, mais pour optimiser et rentabiliser chaque action au maximum.

Le choix des mots-clés que vous utilisez dans vos annonces, la formulation de vos appels à l’action ou de vos publications, les images que vous exploitez doivent tous faire l’objet de tests pour savoir ce qui touchera votre cible en plein cœur.

Vous hésitez entre deux formulations, deux mots-clés, deux images différentes ? Testez-les sur deux segments restreints d’internautes : on appelle ça l’A/B testing et c’est très efficace dans le domaine du commerce en ligne. Une fois que vous aurez identifié l’option la plus percutante et la plus rentable, vous pourrez la déployer pleinement et l’intégrer à votre stratégie marketing.

Balise n° 4 : innover, surprendre et émerveiller

Maintenant, vous vous dites qu’on fait une fixation et que cette balise, c’est la même que la première.

Et c’est à peu près le but. Une façon un peu lourde d’insister. Mais pour faire connaître votre boutique en ligne, vous devez d’abord la rendre remarquable. Et pas seulement : vous devez faire en sorte qu’elle le reste au fil du temps.

Parce que les choses qui ont plues à vos premiers visiteurs, ils s’y sont habitués, maintenant. Ils veulent de la nouveauté, plutôt deux fois qu’une, et plus vite que ça, s’il vous plaît.

C’est comme pour votre chère et tendre moitié. Vous avez réussi à le/la séduire avec vos yeux de biche, votre humour irrésistible et votre (ajoutez la qualité de votre choix). Sauf qu’après trois mois de relation, vous feriez bien de lui offrir un dîner au resto, quand même. Et de rentrer avec des fleurs, ou des chocolats, ou (ajoutez le cadeau de votre choix), juste au cas où. Puis de préparer un bon repas, de temps en temps, ou de faire le ménage, pour une fois. Et de passer chez le coiffeur pour changer de coupe, pour le/la surprendre.

Bref, vous allez devoir faire des efforts si vous voulez garder votre moitié. C’est pareil avec les internautes.

Générer du trafic est une opération de séduction constante et exigeante.

Mais elle peut aussi se révéler très satisfaisante et extrêmement rentable, si vous réfléchissez de façon stratégique et non impulsive. Aidez-vous de ces quatre balises pour élaborer votre plan d’action et n’hésitez pas à poser vos questions, là, juste en bas.

Comment faire connaître son site de vente en ligne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Tweetez
Partagez
Partagez