5 façons de tester votre projet e-commerce avant de vous jeter dans le grand bain

e-commerce-plongez-dans-le-grand-bain

Vous avez décidé de vous lancer dans le commerce en ligne, et il s’agira peut-être de la décision la plus rentable ou la plus émancipatrice de votre vie. Mais comment vous en assurer avant de vous jeter à l’eau ? Comme n’importe quel business, le succès d’une boutique en ligne est difficilement prévisible. Vous vous éviterez bien des mauvaises surprises en réalisant une étude de marché dans les règles de l’art, mais ce document présente ses propres limites. Des statistiques, des chiffres prévisionnels ne sont pas nécessairement des gages de succès. Vous commencez à vous décourager ?

Restez encore un peu: internet vous permet de tester votre idée avant de mettre les pieds dans le plat. Découvrez 5 méthodes pour éprouver, améliorer et affiner votre projet e-commerce avant de vous lancer.

Méthode n° 1 : le test gratuit sur un CMS e-commerce

La première façon de tester votre projet e-commerce consiste à créer une version lite, et donc gratuite, de votre site marchand.

En effet, plusieurs solutions e-commerce vous offrent la possibilité de tester leurs services gratuitement, pour vous faire une idée de leurs principales fonctionnalités. Or, si cette méthode vous permettra de comparer différents CMS (content management systems) dédiés au e-commerce, elle vous aidera également à créer un site de vente en ligne gratuit pour tester votre idée.

Ainsi, la version démo de Shopify vous permet de créer une boutique test en quelques minutes seulement, à l’aide d’une simple adresse e-mail et tout à fait gratuitement. Très complète, cette démo vous aidera à faire le tour des fonctionnalités du CMS, mais aussi à identifier les atouts et les freins de votre projet e-commerce.

Par ailleurs, la plupart des CMS qui disposent de ce type de démo vous permettent également de convertir votre boutique test en boutique officielle, moyennant des frais d’inscription ou d’abonnement. En cas de test réussi ou prometteur, cette manoeuvre vous évitera ainsi de rebâtir votre site définitif en partant de zéro.

Méthode n° 2 : la boutique test sur eBay

Leader de l’enchère en ligne et du commerce entre particuliers (C2C), eBay peut également se transformer en couteau suisse pour les e-commerçants. Le site vous offre la possibilité d’ouvrir votre propre espace marchand, et d’y vendre vos produits.

Moins flexible qu’un CMS e-commerce, la création d’une boutique eBay vous permettra toutefois de tester des aspects essentiels de votre projet, comme l’attractivité de vos produits ou l’efficacité de leur promotion. Cette solution se révélera en outre moins contraignante que la création d’une boutique test, et pourra même compléter utilement vos canaux de vente après la mise en ligne de la version définitive de votre boutique digitale.

construire-son-projet-e-commerce
Les décollages réussis nécessitent de nombreuses phases de test : c’est un fait avéré.

Méthode n° 3 : le test des places de marché

À l’instar d’eBay, plusieurs places de marché vous permettent de créer un espace marchand et de tester votre projet e-commerce. Ces places de marché sont nombreuses, et peuvent être généralistes ou spécialisées : à vous de les comparer pour sélectionner le support de vente le plus adapté à votre marchandise et votre clientèle.

Dans la catégorie des places de marché généralistes, Amazon et Cdiscount se placent en pole position. Ces sites vous donnent accès à d’immenses bases de clients potentiels pour tester votre projet. Dans la catégorie des places de marché spécialisées, comparez les leaders de votre secteur : dans le domaine du prêt-à-porter, par exemple, Asos et sa marketplace pourront accueillir votre phase de test.

Il nous faut enfin mentionner Google Shopping et son Google Merchant Center, qui occupent une place à part dans l’écosystème des places de marché. Le service marchand développé par le moteur de recherche fonctionne bel et bien comme une marketplace traditionnelle, avec une spécificité : en cas de recherche concluante, vos produits apparaissent directement sur la page de résultats de Google. Il se révélera toutefois plus complexe à configurer qu’un compte eBay ou qu’une démo Shopify. Google Shopping pourra enfin, comme eBay et Amazon, compléter votre réseau de canaux commerciaux, même après l’ouverture de votre boutique officielle.

Méthode n° 4 : le test de la foire ou du salon spécialisé

C’est le moment où vous vérifiez le titre de cet article : oui, le sujet traite bien des méthodes de test pour votre projet e-commerce. Et oui, l’installation d’un stand « physique » sur une foire ou un salon spécialisé constitue, à notre sens, un test fiable et révélateur, y compris pour un projet e-business. Pourquoi ?

Parce que cette méthode vous fournira toutes les réponses aux questions fondamentales que vous pouvez (et devez) vous poser avant de créer votre boutique en ligne. Les clients sont-ils au rendez-vous ? Les produits et leurs prix sont-ils cohérents, attractifs et adaptés au marché que vous ciblez ? Vos actions marketing sont-elles efficaces ? La mise en place d’un stand vous permettra de tester, de façon très ponctuelle et ciblée, votre projet e-commerce.

Méthode n° 5 : le test de la boutique Facebook

La longue liste des services Facebook comprend la création d’une boutique en ligne sur le réseau social. Ce service se conçoit comme une plateforme de vente à part entière, et vous permettra de proposer vos produits à plus de 35 millions d’utilisateurs mensuels en France (source : Facebook). Il suppose toutefois la création d’une page dédiée à votre boutique.

Extrêmement simple à prendre en main, une boutique Facebook pourra vous servir de test avant de créer votre site e-commerce. Vous devrez toutefois garder en tête que l’administration d’une boutique Shopify ou WooCommerce diffère sensiblement de la gestion d’une page Facebook.

Un dernier conseil : n’investissez pas des mille et des cents dans un stock pour tester votre projet e-commerce. Privilégiez plutôt des solutions flexibles comme le dropshipping, qui se révèleront aussi plus économiques (et rentables dès la première vente).

5 façons de tester votre projet e-commerce avant de vous jeter dans le grand bain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Tweetez
Partagez
Partagez