E-commerce : comment (bien) référencer une boutique mono-produit ?

seo-mono-produit

Selon la majorité des articles qui traitent des boutiques mono-produits et de leurs avantages, le référencement naturel (SEO) ferait partie des atouts décisifs de ce type d’e-shop.

C’est peut-être l’une des raisons qui vous ont donné envie de vous lancer dans le mono-produit.

Vous avez lu que les thèmes mono-produits sont déjà optimisés pour le SEO et que vous construirez un silo sémantique automatiquement, alors que, pour être tout à fait honnête, vous avez encore des doutes sur la définition exacte du silo sémantique. Qu’à cela ne tienne, les experts SEO ne jurent que par ça et ça fait plutôt sérieux. Bref, ce que vous avez pu lire vous a donné l’impression que votre site mono-produit se référencerait pratiquement tout seul.

Les sites mono-produits ne sont pas dépourvus d’avantages sur le plan du référencement naturel, ce n’est pas tout à fait faux de l’affirmer. Et on ne va pas se mentir, un e-commerce mono-produit bien référencé peut vous rapporter beaucoup d’argent en peu de temps. Cela dit, vous devrez mettre les mains dans le cambouis si vous voulez obtenir des résultats rapidement et à long terme. On vous explique pourquoi et comment faire, concrètement et point par point.

Mono-produit et SEO : vos préjugés vous feront échouer

Les blogueurs qui vous expliquent que le référencement naturel d’une boutique mono-produit, c’est facile et que vous n’avez quasiment rien à faire pour y arriver vous mentent. Point.

Ceux qui vous disent que le SEO fait partie des principaux avantages d’une boutique mono-produit (et vous le lirez un peu partout) n’ont pas tout à fait tort, mais ils n’auraient pas tort non plus s’ils parlaient d’un blog affilié ou du site vitrine d’une fonderie industrielle.

C’est trop vague.

Et la plupart d’entre eux oublient de souligner que, pour bénéficier de ces avantages, vous devrez fournir un travail régulier à long terme.

Or, toutes ces considérations ouvrent la porte à des préjugés qui plomberont le référencement de votre e-commerce si vous n’y prenez pas garde.

Préjugé n° 1 : référencer une boutique mono-produit, c’est beaucoup plus facile qu’une multi-produits

Alors, d’accord, le mono-produit garantit une certaine cohérence sémantique. On peut même parler de silo sémantique, si vous y tenez vraiment.

Mais, en réalité, vous disposez d’un espace restreint pour faire parler vos skills de référenceur.

Un site marchand mono-produit, c’est une page d’accueil (qui fait aussi office de landing page) et une fiche produit unique. À moins d’y ajouter un blog, c’est à peu près tout. Pas grand-chose à référencer, donc…

Préjugé n° 2 : le choix des mots-clés, c’est un vrai jeu d’enfant avec le mono-produit

Puisque vous comptez vendre un seul produit avec votre site web, le choix du mot-clé principal sur lequel se positionner tombe sous le sens. Il s’agira du nom du produit. Et pour les mots-clés secondaires, vous n’aurez qu’à chercher des synonymes.

Vraiment ?

Bien au contraire, la spécificité de votre boutique en ligne vous obligera à être parfaitement juste et précis dans votre analyse sémantique.

Avec un catalogue de 30 ou 300 produits, un mauvais choix de mot-clé n’a rien de fatal. Les pages les mieux référencées peuvent tirer les autres vers le haut. La quantité (de fiches produits) rend l’exigence de qualité moins décisive. Et l’effet longue traîne est mécanique, qu’il s’agisse d’une stratégie finement pensée ou du plus pur hasard.

Mais avec une boutique mono-produit, ce n’est pas tout à fait le même refrain.

Vous n’avez pas droit à l’erreur.

Une mauvaise analyse de mots-clés, un choix bancal de positionnement SEO et vous pourrez dire adieu à votre première place sur les pages de résultats de Google.

Si vous avez tout misé sur « coque étanche pour téléphone portable » alors que les internautes recherchent principalement « coque iPhone pas cher » sur les moteurs de recherche, vous n’apparaîtrez nulle part (à moins de payer). L’exemple est fictif et grossier, mais vous voyez l’idée.

Préjugé n° 3 : les thèmes mono-produits sont déjà optimisés pour le SEO

D’ailleurs, c’est écrit partout sur les pages de présentation. Le thème Fastlane ? Tout est déjà optimisé, vous pouvez y aller les yeux fermés et les doigts dans le nez.

Le thème Shopify Speedfly ? Aucun problème, tout est prêt à l’emploi.

Une boutique mono-produit Dropizi ? C’est « clés en main », on vous dit, pas besoin de revenir sur le SEO.

Sauf que, ces thèmes, des milliers d’e-commerçants les achètent et les utilisent.

Comment espérez-vous vous démarquer sans fournir un effort supplémentaire ?

Ce n’est pas tout. Partir du principe qu’un thème est déjà optimisé et que vous n’avez plus à vous soucier de SEO, c’est méconnaître l’essence-même du référencement naturel.

Il s’agit d’un marathon, pas d’un sprint. D’ajustements progressifs à long terme, pas d’un audit tous les 36 du mois pour se donner bonne conscience. D’un suivi régulier et d’une analyse continue, pas d’un bilan annuel pour faire bonne figure.

Pour résumer, le référencement naturel d’une boutique en ligne mono-produit est exigeant. Il pourra vous offrir une visibilité incomparable et des performances commerciales en hausse, à condition d’y travailler sérieusement, régulièrement et rigoureusement.

Voici comment faire.

La bible SEO pour boutiques mono-produits

Pour bien comprendre la façon dont les sites mono-produits sont référencés par les moteurs de recherche, il faut d’abord comprendre comment ils sont construits.

Leur architecture particulière crée des enjeux spécifiques, que vous devrez assimiler avant de vous lancer dans le moindre travail de référencement naturel. On essaie d’y voir plus clair ensemble ?

Boutique mono-produit : les secrets de fabrication

La plupart des sites e-commerce mono-produits sont construits sur un schéma unique, une architecture récurrente.

La page d’accueil est aussi une landing page, c’est-à-dire qu’il s’agit déjà d’une page de vente. Cette page d’accueil peut être suivie par une fiche produit unique, qui permettra à l’internaute de passer commande tout en consultant des informations techniques sur l’article. Enfin, c’est tout le tunnel d’achat qui se déroule : panier, page de paiement (checkout), confirmation de commande.

Parfois, un blog vient se greffer au site e-commerce. Mais c’est rare.

En fait, les boutiques mono-produits ne sont rien d’autre que de gigantesques tunnels de vente. Ni plus, ni moins.

Dès la page d’accueil, l’internaute est aspiré par un processus d’achat sans distraction, ni chemin alternatif. La navigation est minimaliste, ultra-orientée : à chaque fois que l’internaute clique quelque part, il se rapproche irrémédiablement de l’acte d’achat.

Cette structure inhabituelle fixe donc des enjeux et des objectifs SEO bien spécifiques :

  • Une analyse sémantique poussée, essentielle pour comprendre et cibler les mots-clés, les questions et les recherches qui conduiront les internautes jusqu’à votre page de paiement ;
  • Un espace éditorial restreint, qu’il vous faudra étirer et agrandir le plus possible si vous voulez faire reposer votre stratégie de référencement naturel sur le marketing de contenu.

D’autres points devront bien sûr être pris en compte, comme le netlinking et la vitesse de chargement, pour n’en citer que deux.

Mais l’élargissement de votre espace éditorial et un bon positionnement sémantique sont les deux piliers sur lesquels devra reposer le référencement de votre boutique mono-produit. Il est désormais temps d’entrer dans le détail !

9 actions SEO concrètes à réaliser tout de suite pour optimiser le référencement de votre boutique mono-produit

Quelques actions simples vous aideront à assurer un référencement de qualité à votre site e-commerce. Celles que nous avons listé dans cet article nous paraissent particulièrement importantes au regard des enjeux du mono-produit. Vous en utilisez d’autres pour améliorer la visibilité de votre boutique en ligne ? N’hésitez pas à les partager ici.

Action SEO n° 1 : recherchez, analysez et exploitez votre capital sémantique

Nous avons déjà souligné l’importance des mots-clés et de leur choix pour bien référencer votre boutique mono-produit.

Mais, plus concrètement, qu’est-ce que vous devez faire ?

Bon, on vous voit déjà trépigner derrière votre écran parce que vous êtes sûr, absolument certain de connaître les bons mots-clés, d’intuition, comme ça.

Votre produit, vos clients, vous les connaissez.

Couchez donc vos idées et vos intuitions sur le papier, elles pourront vous servir de point de départ utile.

Mais ne vous arrêtez surtout pas là.

Commencez par sonder Google, très simplement. Sans vous plonger dans la suite d’outils, réalisez des recherches simples sur les mots-clés que vous pensez viser. Voyez grand, voyez généraliste. Si votre mono-produit est un fer à lisser à vapeur, recherchez « fer à lisser à vapeur », « fer à lisser », « lisseur vapeur ». Ne commencez pas à rechercher la référence exacte de votre produit, ou du moins, pas tout de suite.

Notez toutes les recherches suggérées et associées que Google vous propose (dans la barre de recherche et la liste de liens en bleu en bas de chaque page de résultats).

Naviguez librement, enrichissez votre banque de mots-clés. Utilisez des générateurs de mots-clés pour l’enrichir encore.

Puis analysez vos résultats. Utilisez Ubersuggest, qui vous fournira des indications sur le volume de recherche de chaque mot-clé. Cet outil vous proposera également de nombreuses suggestions sémantiques, toujours bonnes à prendre.

Vérifiez et complétez votre analyse sur Google Ads, avec l’outil de planification des mots-clés. Là encore, vous pourrez identifier les requêtes les plus populaires et bénéficier de suggestions personnalisées. Vous pourrez également vous renseigner sur le degré de concurrence de chaque mot-clé : plus le coût du mot-clé est élevé, plus cet espace est saturé. Essayez, quand c’est possible, de privilégier les mots-clés peu concurrentiels (peu chers) et populaires à la fois.

Cet exercice vous donnera une bonne base sémantique de départ. Toutefois, il vous faudra l’affiner au fil du temps en analysant vos résultats régulièrement.

Action SEO n° 2 : créez des contenus additionnels et utiles pour étirer l’espace éditorial

Le marketing de contenu et le référencement naturel forment un mariage heureux.

L’équation est simple : plus vous publierez des contenus sur votre site web, et plus vous attirerez les robots des moteurs de recherche sur vos pages pour qu’ils les indexent. Ajoutez les variables qualité et popularité (directement liée au nombre de backlinks), et vous obtiendrez un positionnement flatteur sur les pages de résultats.

Mais un problème se pose, dans le cas des boutiques mono-produits.

Où publier ?

Le nombre de pages est volontairement restreint. Et, contrairement à Amazon, vous ne pourrez pas compter sur des milliers de fiches produits pour nourrir le référencement naturel et la longue traîne de votre boutique en ligne.

Il vous faut donc étirer cet espace disponible. Et ce n’est pas très difficile.

Créez un blog. Publiez des articles, des vidéos ou des infographies qui aideront les internautes à se familiariser et à utiliser votre produit.

Créez une foire aux questions (F.A.Q.), utile pour rassurer les internautes… tout en vous donnant l’occasion de décliner vos mots-clés principaux et secondaires dans tous les sens.

Vous êtes vraiment motivé ? Créez un forum sur votre boutique en ligne. Permettez aux internautes d’intervenir, d’échanger, de former une véritable communauté autour de votre boutique et de votre produit. Si l’essai est transformé et que votre forum devient réellement un espace de discussion actif, vous gagnerez sur deux plans.

Premièrement, vous aurez réussi à créer une communauté solide autour de votre boutique, gage de fidélisation et d’attachement à votre marque. Les membres de cette communauté seront autant d’ambassadeurs pour votre e-shop, et ce n’est pas négligeable.

Ensuite, un forum servira directement vos intérêts sur le plan du référencement naturel.

Là encore, les discussions (et les mots employés) tourneront autour de votre produit et de votre thématique. Les internautes créeront donc le contenu dont vous avez besoin pour vous positionner sur les moteurs de recherche, sans que vous n’ayez à rédiger la moindre phrase.

Publiez enfin des guides en ligne, à télécharger au format PDF ou à consulter sur votre site.

Action SEO n° 3 : structurez votre page d’accueil comme un chef

La page d’accueil de votre site mono-produit peut être une planche à billets comme sa pierre tombale.

Mal construite, elle coulera votre site e-commerce en peu de temps. Bien conçue, elle pourra vous rapporter des bénéfices importants en moins de temps encore.

Mais qu’est-ce qu’une page d’accueil efficace, en matière de référencement naturel ?

C’est une page claire, bien structurée et renseignée. Aussi simple que cela.

Votre contenu, qui correspondra en fait à la description de votre produit, doit être bien structuré par des titres. Ces titres comporteront les mots-clés principaux et secondaires retenus.

Les paragraphes comporteront des mots-clés en gras, des listes à puces pour aérer la présentation et des mots de liaison. Chaque paragraphe devra traiter d’une idée principale et la décliner en quelques lignes, pas plus.

Vous gagnerez également à aérer votre contenu textuel avec des images et/ou des vidéos, selon les contenus dont vous disposez.

Parlez de votre produit simplement, dans des termes clairs que tous les internautes comprendront.

Vérifiez l’orthographe, la ponctuation et la syntaxe. Privilégiez des phrases courtes et ne les sur-optimisez pas en insérant un mot-clé tous les trois mots.

Pensez enfin à insérer vos appels à l’action (bouton d’achat, par exemple) dans des emplacements stratégiques. Mettez-les en valeur, tout comme vos informations de contact, les moyens de paiement disponibles et votre politique de retour.

Voilà. Simple, on vous l’avait dit.

Action SEO n° 4 : soignez l’optimisation des contenus visuels (images, vidéos)

Non, les contenus textuels de votre site n’ont pas le monopole du référencement naturel !

En optimisant aussi vos images et vos vidéos, vous mettrez toutes les chances de votre côté. Voici comment vous pourrez y parvenir :

  • Allégez vos fichiers images et vidéos en les compressant, à chaque fois que c’est possible ;
  • Renommez vos fichiers images et vidéos en prenant soin d’intégrer vos mots-clés ;
  • Renseignez les légendes des images et/ou des vidéos en insérant, si c’est pertinent, vos mots-clés ;
  • Renseignez la balise alt de vos images en décrivant, en quelques mots-clés pertinents, leur contenu.

Ces quelques précautions donneront un peu plus de poids à votre référencement naturel, mais pas seulement. Elles vous aideront à optimiser le temps de chargement de vos pages, un critère SEO essentiel pour obtenir un bon positionnement sur Google.

Action SEO n° 5 : exploitez le potentiel du netlinking par tous les moyens

Le netlinking, vous connaissez ? Cet axe de travail SEO porte sur les liens qui dirigent vers votre site web (les backlinks). Chacun de ces liens agit comme un gage de popularité aux yeux des moteurs de recherche, surtout s’ils sont de qualité (comprenez : s’ils émanent de sites populaires et d’autorité).

Plus vous récolterez des backlinks qui dirigent les internautes vers votre boutique en ligne, et plus cette dernière augmentera ses chances d’apparaître sur la première page de résultats de Google.

Publiez des articles invités sur des blogs qui traitent de votre thématique.

Organisez des échanges de liens avec d’autres blogueurs, si vous publiez vous-même des articles sur votre site e-commerce.

Achetez des liens, prudemment, en veillant à leur qualité et si vous êtes prêt à prendre des risques, pour aller un peu plus vite.

Multipliez les contenus de qualité sur votre site, afin de favoriser la création de liens « naturels ».

Action SEO n° 6 : faites attention au maillage interne de votre e-shop

Les backlinks sont importants pour votre référencement gratuit, mais les liens internes le sont aussi. Les liens internes sont ceux qui dirigent les internautes d’une page à l’autre de votre site. Or, ils constituent également des voies d’accès privilégiées pour les robots des moteurs de recherche. Ces derniers détectent ainsi des « chemins » entre vos pages et comprennent mieux leur organisation.

De plus, un lien interne savamment placé dans un très bon article de blog peut déclencher des ventes. Si vous maîtrisez le copywriting, les effets d’un lien interne stratégique se compteront en euros, et pas seulement en positions sur Google.

Pensez donc à créer ces « chemins » entre les pages de votre boutique mono-produit.

Action SEO n° 7 : vérifiez la compatibilité mobile de votre boutique mono-produit

Les internautes font de plus en plus d’achats sur leur mobile. Votre mission : leur faciliter la tâche. Si vous utilisez un thème premium (ou même gratuit) récent, il y a de fortes chances pour qu’il soit déjà mobile-friendly. Mais pensez à le vérifier, juste au cas où…

Action SEO n° 8 : optimisez la vitesse de chargement de votre site e-commerce

Nous l’avons déjà évoqué, il s’agit d’un critère SEO fondamental. Et, là encore, de nombreux thèmes e-commerce sont déjà optimisés pour afficher un temps de chargement record. C’est d’ailleurs un argument mis en avant par des thèmes comme Fastlane ou Speedfly.

Pensez toutefois à vérifier ce temps de chargement avec un outil comme PageSpeed Insights. Vous obtiendrez des recommandations personnalisées pour améliorer encore le référencement naturel de votre boutique en ligne.

Action SEO n° 9 : analysez l’existant pour optimiser en continu

Vous avez mis en place toutes les actions présentées dans cet article ? Au lieu de vous mettre à la recherche du dernier hack SEO tendance, prenez le temps de respirer. Puis analysez vos résultats.

Ces résultats sont vos données les plus précieuses. Demandez-vous comment les internautes trouvent votre site e-commerce : viennent-ils des réseaux sociaux ou des moteurs de recherche ? Et, dans le deuxième cas de figure, quels sont les mots-clés qui les conduisent sur votre boutique mono-produit ?

Utilisez Google Analytics et la Search Console pour obtenir des données fiables, chiffrées et pertinentes sur le référencement de votre site e-commerce.

Cette analyse vous permettra d’affiner votre stratégie, en comprenant mieux le comportement de votre clientèle. Pensez à la réaliser le plus régulièrement possible pour ajuster votre plan SEO en temps réel.

Une dernière chose. Le référencement naturel n’est qu’un outil parmi d’autres à votre disposition pour promouvoir votre boutique en ligne et accroître vos bénéfices. Pensez à vous inspirer de ces +100 actions de promotion pour e-commerce afin d’élargir votre palette d’actions marketing !

E-commerce : comment (bien) référencer une boutique mono-produit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Tweetez
Partagez
Partagez