Comment créer un catalogue e-commerce orienté conversion ?

By | 28 janvier 2020
creation-catalogue-e-commerce

Le catalogue de votre site e-commerce doit directement capter l’attention de vos visiteurs et leur donner envie d’acheter. Alors, d’accord, vous pouvez toujours faire le choix de laisser vos produits parler pour eux-mêmes. Mais un catalogue mal organisé, peu clair et non optimisé pour l’expérience utilisateur peut vous coûter cher. Si les internautes ne parviennent pas à se situer dans votre catalogue ou, pire, qu’ils n’arrivent pas à trouver le produit qu’ils recherchent, il y a fort à parier qu’ils abandonnent votre site e-commerce en quelques secondes. Mais alors, comment créer un catalogue en ligne attractif et orienté conversion pour votre boutique digitale ?

Créer un catalogue en ligne : pourquoi est-ce indispensable pour votre site e-commerce ?

Les enjeux d’un catalogue e-commerce sont majeurs. Raisonnons à l’envers pour les mettre en lumière, et étudions ce qu’il se passe lorsque vous concevez un catalogue mal construit avec Nathan et Lisa.

Exemple n° 1 : l’internaute déterminé (mais déçu)

Dans le premier cas de figure, l’internaute qui consulte votre catalogue recherche un produit en particulier : appelons-le Nathan.

Nathan voudrait acheter une coque pour son iPhone X, qui soit à la fois ergonomique et simple au niveau du design. Comme son téléphone dernier cri lui a coûté trois mois de salaire, Nathan ne veut pas investir plus de 20 euros dans sa protection pour téléphone.

Le voilà donc sur votre boutique d’accessoires pour mobile, perdu entre les catégories « protections téléphones » et « coques téléphones » : quelle est la différence ? Perdu, Nathan se met en quête d’un moteur de recherche interne, qu’il ne trouve pas. Dans le doute et sans grande prise de risque, il consulte donc la catégorie « coques téléphone ». Il se retrouve alors sur une page désorganisée, aux images trop petites et aux prix disparates. Nathan veut éliminer les modèles trop chers et trop colorés. Problème : il ne trouve pas les filtres adaptés à sa recherche. Faut-il vraiment continuer à développer cet exemple ? Dans la réalité, Nathan a déjà abandonné votre site en s’apercevant qu’il ne disposait pas d’un moteur de recherche interne.

Exemple n° 2 : l’internaute qui ne sait pas ce qu’il veut

Dans le second cas de figure, l’internaute qui s’intéresse à votre gamme de produits navigue sans but précis : appelons-la Lisa.

Lisa ne veut que le meilleur pour son chien adoré, un malinois d’un an qui s’appelle Poncho. Elle se met régulièrement en quête de produits de qualité pour son animal de compagnie, et tombe sur votre animalerie en ligne. Lisa se dit qu’elle pourrait peut-être faire un petit plaisir à Poncho, si elle trouve un article original et de qualité.

Arrivée sur votre catalogue, qui propose, pêle-mêle, des croquettes bio, des harnais pour chiens et des paniers pour chats, notre chère Lisa consulte les catégories. « Croquettes », « jouets », « paniers », à la place de « chiens » et « chats ». Patiente, notre internaute prend une grande inspiration et fait défiler la liste des produits sans consulter une catégorie précise. Le tourbillon de prix, de produits divers et variés et de visuels la perd en quelques secondes. La voilà déjà sur Amazon à faire ses emplettes sur l’un des catalogues en ligne les mieux structurés du monde.

creer-catalogue-produit
Ne perdez pas l’internaute dans un labyrinthe de produits.

Vous l’aurez compris, l’improvisation n’est pas une bonne stratégie si vous souhaitez créer un catalogue e-commerce rentable. Et par rentable, comprenez clair et pratique.

Vous devez, au contraire, analyser les bonnes pratiques en la matière et vous livrer à un véritable travail de réflexion. Des méthodes et des outils spécifiques pourront également vous aider tout au long du processus. Et si l’on étudiait enfin ces bonnes pratiques ?

Créer un catalogue e-commerce : les bonnes pratiques

Vous souhaitez créer un catalogue en ligne aguicheur pour vos visiteurs comme pour les moteurs de recherche ? Respectez ces règles d’or pour booster le taux de conversion de votre boutique digitale.

Vous pouvez également vous aider d’un outil en ligne, comme Joomag, pour automatiser la création de votre catalogue. Tout dépend de la solution technique que vous aurez retenu pour la création de votre boutique en ligne (Shopify, WordPress, PrestaShop, etc.). Dans le cas de WordPress, ce sont des plugins dédiés à la création de catalogue qui pourront vous assister.

Bonnes pratiques pour le choix des produits

En tout premier lieu, choisissez vos produits avec soin. Ces derniers doivent présenter un lien direct ou indirect entre eux pour que votre catalogue e-commerce conserve toute sa cohérence. Ils peuvent (et devraient idéalement) se compléter pour vous permettre de réaliser des ventes additionnelles.

Les bonnes pratiques pour la structure et les catégories

Après avoir travaillé sur la sélection de produits qui apparaîtra dans votre catalogue, c’est sur sa structure que vous devrez plancher. De quelle façon allez-vous organiser les rayons de votre boutique en ligne ? Quelles seront ses catégories ? Attention à ne pas tomber dans l’excès : comptez 3 à 9 catégories maximum pour rester clair et pertinent. Vous pourrez ensuite les décomposer en sous-catégories si vous disposez d’une gamme étendue et complexe de produits.

Les catégories de votre catalogue devraient se caractériser par leur cohérence et leur pertinence pour votre cible. Montrez-vous le plus rationnel, le plus logique possible lorsque vous concevez la structure de votre catalogue en ligne.

Vos catégories devraient également, à l’instar de vos articles, présenter des libellés clairs et facilement compréhensibles. Et entendez-nous bien : compréhensibles, vos catégories doivent l’être pour les internautes comme pour les moteurs de recherche. Bannissez à tout prix les noms de catégorie en anglais (ou toute autre langue que celle de votre cible), les chiffres, les abréviations ou encore les termes trop techniques. Restez simple !

Les bonnes pratiques pour répondre aux attentes des internautes

N’hésitez pas à créer un catalogue PDF pour accompagner votre catalogue en ligne. Vous pouvez également investir dans la création d’un catalogue papier si vous estimez qu’il peut être utile à votre cible.

Une règle d’or doit vous suivre tout au long de la création de votre catalogue e-commerce. Les internautes ne devraient pas avoir à réaliser plus de trois clics pour accéder au produit de leur choix. Oui, trois clics : faites le test !

Vous avez construit votre catalogue et il vous semble respecter les bonnes pratiques énoncées ci-dessus ? Ne vous contentez pas de votre propre avis, voire de vos propres tests personnels. Soumettez-le à vos proches, à vos collaborateurs, à vos contacts professionnels. Testez votre catalogue, tout comme vous avez testé votre boutique en ligne avant de vous lancer. Demandez-leur un avis général, puis confiez-leur une mission simple : retrouver un produit précis parmi votre catalogue. Enfin, demandez-leur un retour d’expérience et des suggestions d’amélioration pour optimiser sa structure ou ses libellés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *